Christian Benedetti

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

4.48 Psychosis jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre-Studio à Alfortville Alfortville | du 24 janvier au 25 février 2017 | Durée : 1h12
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 11 €

Blasted jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre-Studio à Alfortville Alfortville | du 25 janvier au 25 février 2017 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

La cerisaie

1
2
3
4
5
  • 5 avis
Cartoucherie - Théâtre du Soleil Paris | du 19 janvier au 14 février 2016 | Durée : 1h30
CLASSIQUE, Coups de coeur, Russe

Spectacle terminé depuis le 14 février 2016

 

Christian Benedetti

Né en 1958 à Marseille.

  • Formation

Après des études au Conservatoire National de Région de Marseille, il intègre le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris avec pour professeur Antoine Vitez. Il fait plusieurs séjours d’études à Moscou avec Oleg Tabakov et Anatoli Vassiliev, en Hongrie avec le Théâtre Katona de Budapest et à Prague avec Otomar Krejca.

  • Au théâtre

Dramaturge, metteur en scène

À la suite de la mise en scène de La Mouette de Tchékhov, au Conservatoire, il crée la compagnie Christian Benedetti. Plusieurs spectacles suivent, dont une commande de Bernard Faivre d'Arcier pour le Festival d'Avignon et une production au Théâtre National de Chaillot où Antoine Vitez vient d'être nommé : Le Corps à refaire de Marcel Bozonnet.

En 1982, rencontre décisive avec Otomar Krejca. Comédien et assistant, Christian Benedetti complète ainsi sa formation. Chaque année, il monte au moins un spectacle en France.

En 1986, à Moscou, rencontre avec Oleg Tabakov, Anatoli Vassiliev et son académie d'acteurs ; son travail de recherche s'impose comme une évidence.

En 1988, Christian Benedetti crée les Rencontres Internationales de Théâtre à Miramas et l'y invite. A. Vassiliv est avec Otomar Krejca la colonne vertébrale de ces Rencontres. Puis, rencontre avec le Théâtre Katona Joseph de Budapest où Christian Benedetti va travailler. Plusieurs propositions de mises en scène au Théâtre Stanislavski de Moscou et au Théâtre Katona.

De ces expériences, il retire la nécessité d'un travail avec un groupe constitué. Alors, en 1988, création du " Théâtre-Studio " , avec cette envie à terme : la troupe. Mais à l'inverse du processus normal où le metteur en scène choisi les acteurs, ici ce sont les acteurs qui choisissent. L'objectif est d'induire et dynamiser le travail par une mémoire commune acquise au fur et à mesure, et de créer ensemble avec cette mémoire une méthode de travail.

En 1990, avec dix des trente comédiens qui composent alors le Studio, création de Liliom de Ferenc Molnar (Théâtre de la Tempête), puis Ivan le terrible de Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein (Théâtre de la Tempête), Woyzeck de Georg Büchner (Théâtre du Chaudron), Macbeth de William Shakespeare dans la mise en scène de Véronique Vellard, alors metteur en scène associée à la compagnie, Electre de Sophocle (Théâtre du Gymnase à Marseille).

D'autres mises en scène, dans le même temps, avec d'autres acteurs : Le Bouc de R.W. Fassbinder (Théâtre National de Chaillot), Une Parole pour la Bosnie d'après Les Bosniaques de V. Colic (Théâtre système friche de la Belle de Mai), Faust de J. W. Goethe (Théâtre de la Tempête).

En 2003, Biljana Srbljanovic, devient auteur associée pour trois ans, après sa création française de Supermarché, qui obtient le prix spécial de la mise en scène au Festival International de Novi-Sad en Serbie et Monténégro. Puis en 2004 la mise en scène de La Trilogie de Belgrade est jouée au Théâtre Nanterre-Amandiers, au Picolo Teatro di Milano et au Théâtre-Studio, et celle de L’Amérique, suite création européenne, au Théâtre-Studio.

En 2005, Gianina Carbunariu, auteur dramatique roumaine, rejoint le Théâtre-Studio comme auteur associée, avec la création en France de Stop the Tempo qui est repris au Théâtre Bulandra à Bucarest, au Théâtre National de Iasi, au Théâtre National hongrois de Cluj Roumanie en 2006, en 2007 au Festival de Tours et au Théâtre de l’armée à Sofia Bulgarie en 2008. Il met ensuite en scène Kebab en 2008, Avant Hier Après demain en 2009, La guerre est finie qu’est ce qu’on fait ? en 2010, créations françaises.

En 2009, Il met en scène New-York 2001, création en France, au Théâtre-Studio. Christophe Fiat devient auteur associé à cette occasion. En 2010, il met en scène Piscine (pas d’eau) au Théâtre-Studio, création en France et l’auteur, Mark Ravenhill s’associe lui aussi au Théâtre-Studio.

En 2000, il monte Blasted de Sarah Kane au Théâtre Nanterre-Amandiers et au Théâtre-Studio. Il créé pour la première fois en France 4.48 Psychose au Théâtre-Studio en 2001, puis en Roumanie avec les acteurs du Teatrul Tineretului de Piatra Neamt, à Satu Mare, au Festival International de Sibiu, à Timisoara, Cluj et Bucarest. Il met en scène Anamaria Marinca dans Blasted, Crave et 4.48 Psychose et à nouveau dans la version anglaise au Young Vic Theatre de Londres, en 2009. Au Théâtre Studio, il signe également la mise en scène des Terres de minuit de Mounsi (en 1998), de Torrito II de Dominique Probst (en 2002), et au Théâtre 13 en 2005, la création en France de Peanuts de Fausto Paravidino.

En 2011, il signe la mise en scène de La Mouette de Tchekhov au Théâtre Studio, repris à la fin de l'année 2011 au Théâtre-Studio et en tournée. En 2012, il crée Oncle Vania au Théâtre-Studio puis repris en tournée. Il met en scène Savanah Bay au Théâtre D'Art de Moscou. En 2013, il met en scène Existence d'Edward Bond et Lampedusa beach de Lina Prosa à la Comédie Française et Trois Soeurs au Théâtre-Studio d'Alfortville.

Relation étroite avec Edward Bond

Il met en scène une dizaine de spectacles avant de créer en 1997 le Théâtre-Studio à Alfortville, un lieu de recherche et de fabrique où de nombreux auteurs sont associés. En 1997, Edward Bond devient le premier auteur associé avec la mise en scène de Sauvés. Cette collaboration se traduit ensuite par les mises en scène de Mardi en 1998, Onze débardeurs création française en 2001, et une nouvelle mise en scène avec les acteurs du Théâtre libre de Minsk, (Biélorussie) à Minsk, en 2007. Création mondiale d’Existence en 2002 et une reprise en 2006 et Les Enfants avec des enfants incarcérés dans des pénitenciers en Roumanie en 2003 puis en 2005 avec des jeunes incarcérés à Fresnes.

Autres mises en scène de Christian Benedetti : Roberto Zucco de B.M. Koltès (Festival Prima d'ell Teatro, San Miniatto, 1998), Les Terres de minuit de Mounsi (Théâtre-Studio, 1999), La Paresse de F. Mitterer (Théâtre de la Tempête - Cartoucherie de Vincennes, 2000), et enfin Anéantis de Sarah Kane (Théâtre-Studio et Nanterre-Amandiers, 2000).

Il met également en scène Sarah Kane : Anéantis (2000) au Théâtre Nanterre-Amandiers et au théâtre-studio. Cette création est invitée au Festival International de Piatra Neamt en Roumanie. Il crée en France 4.48 Psychose (2001), le dernier texte de cet auteur anglais. En juillet 2002, il crée en Roumanie Blasted, Crave et 4.48 psychosis avec les acteurs du Teatrul Tineretului de Piatra Neamt.

Il monte ensuite Supermarché de Biljana Srbljanovic (2003, création en France et Festival international de Novi-Sad en Serbie et Monténégro où il obtient le prix spécial de la mise en scène). Biljana Srbljanovic devient auteur associée au Théâtre-Studio. En 2004, il monte Amérique, suite.

Poursuivant sa collaboration avec la Roumanie, Christian Benedetti monte en janvier 2004 Les Enfants d'Edward Bond, avec des jeunes des prisons roumaines.

Comédien

Au théâtre, il joue notamment sous la direction de Jean-Pierre Bisson, Marcel Bluwal, Antoine Vitez, Otomar Krejca, Aurélien Recoing, et en 2008 sous la direction de Sylvain Creuzevault dans Product de Mark Ravenhill à La Java puis au Théâtre-Studio, au Festival d’Avignon puis en tournée en France.

  • Cinéma

Au cinéma, il joue entre autre dans Caché de Michael Haneke.

  • Enseignement

En 1988, il a été directeur du Festival International de Miramas. Il est également membre fondateur d’Autre(s) part(s) (Acteurs Unis pour la Transformation, la Recherche et l’Expérimentation sur Population Art et Société), groupe de réflexion sur les friches et les nouvelles pratiques artistiques.

Il a enseigné à l’école du Théâtre National de Chaillot, à l’E.N.S.A.T.T, au Conservatoire National de Région de Marseille, à l’E.S.A.D., au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris pour lequel il réalise un atelier avec les élèves de troisième année au Théâtre Nanterre-Amandiers (La trilogie de Belgrade de Biljana Srbljanovic et Les relations de Claire de Déa Loher), au département théâtre du Centre National des Arts du Cirque.

Il a également enseigné en Italie, en Roumanie, en Bulgarie. En 1988, il a été directeur du Festival International de Miramas. Il est également membre fondateur d’Autre(s) part(s) (Acteurs Unis pour la Transformation, la Recherche et l’Expérimentation sur Population Art et Société), groupe de réflexion sur les friches et les nouvelles pratiques artistiques.

Avis du public : Christian Benedetti

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire