Actuellement à l’affiche : Cécile Garcia Fogel

Iphigénie en Tauride

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Abbesses Paris | du 23 novembre au 10 décembre 2016 | Durée : 1h50
CLASSIQUE, A ne pas manquer, Coups de coeur, Sélection Evénement, Sélection Mythe sur scène

Spectacle complet

 

Prochainement à l’affiche

Palestro jusqu'à 34% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 71 Malakoff | du 07 au 12 mars 2017 | Durée : 1h30 environ
CONTEMPORAIN, Documentaire, Pièce historique
RESERVER

À partir de 15,50 €

Palestro jusqu'à 40% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Atalante Paris | du 23 mars au 03 avril 2017 | Durée : 1h30 environ
CONTEMPORAIN, Documentaire, Pièce historique
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

Figaro divorce

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Le Monfort théâtre Paris | du 26 mai au 11 juin 2016 | Durée : 2h30
COMEDIE & BOULEVARD, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 11 juin 2016

 

Cécile Garcia Fogel

  • Formation

Cécile Garcia-Fogel est comédienne. Elle a suivi la formation du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris (professeurs : Catherine Hiégel, Stuart Seide, Jean-Pierre Vincent).

  • Au théâtre
L'Araignée de l'éternel d'après Claude Nougaro, mise en scène Christophe Rauck, Le Grand T, Comédie de Reims, Théâtre des Abbesses, Théâtre Vidy-Lausanne
Mary Stuart de Friedrich von Schiller, mise en scène Stuart Seide, Théâtre du Nord, Théâtre National de Nice, Théâtre Gérard Philipe
Baglady de Frank McGuinness, mise en scène Stuart Seide, Théâtre Gérard Philipe
Sous l'œil d'Œdipe de Joël Jouanneau d'après Sophocle, Euripide, mise en scène de l'auteur, Théâtre Vidy-Lausanne, Festival d'Avignon, Théâtre de la Croix-Rousse, MC2, tournée
Fous dans la forêt d'après William Shakespeare, mise en scène Cécile Garcia-Fogel, Théâtre du Nord, Maison de la Poésie
Hedda Gabler de Henrik Ibsen, m.e.s. Richard Brunel (2007)
Henri VI de Shakespeare, m.e.s. Stuart Seide
Threepenny Lear de Shakespeare, m.e.s. Bernard Sobel
Antigone de Sophocle, m.e.s. Yaël Bacri
L’Illusion comique de Corneille, m.e.s. Éric Vigner
L’Ordalie, m.e.s. Gildas Milin
Le Chanteur d’opéra de Frank Wedekind, m.e.s. Louis Do de Lencquesaing
La Fausse Suivante de Marivaux, m.e.s. Philippe Macaigne
Les Reines de Normand Chaurette, m.e.s. Joël Jouanneau à la Comédie Française
Penthésilée de Kleist, m.e.s. Julie Brochen
Le Poisson des grands fonds de Marie-Luise Fleisser, m.e.s. Bérangère Bonvoisin
La Nuit des Rois de Shakespeare, m.e.s. Christophe Rauck
J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne de Jean-Luc Lagarce, m.e.s. Joël Jouanneau
De ceux qui sont restés, de ceux qui sont partis de François Maspero et Klavdij Sluban, m.e.s. Anne Dimitriadis
Dickie, un Richard III d’après Shakespeare, m.e.s. Joël Jouanneau
Skinner de Michel Deutsch, m.e.s. Alain Françon
Le crime du XXI ème siècle d'Edward Bond, m.e.s. Alain Françon
Orphée 5 - Parcours Jim Morrison
La marquise d'ô de Kleist m.e.s. Lukas Hemleb
Phèdre de Racine, m.e.s Christophe Rauck

Elle a mis en scène :

Trézène Mélodies, fragments chantés de Phèdre de Racine (Théâtre de la Bastille)
Le Marchand de Venise
de William Shakespeare
J'ai rencontré un fou dans la forêt...
d'après William Shakespeare, Conservatoire national supérieur d'art dramatique
Le Roi errant
d’après Le Roi Lear de William Shakespeare, traduction Jean-Michel Déprats, adaptation Joël Jouanneau
Foi amour espérance
d'Ödön von Horváth

Le prix de la révélation théâtrale 1997 lui a été décerné par le Syndicat de la critique dramatique et musicale. Cécile Garcia-Fogel est artiste associée au Théâtre de Sartrouville.

  • Au cinéma

L 627 de Bertrand Tavernier

Elle a tourné à la télévision sous la direction de Rachid Bouchareb et Edith Rappeneau.

Avis du public : Cécile Garcia Fogel

0 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Nawal D. 25 mars 2014

    Phèdre au TGP du 6/03 au 6/04/2014 Dès son apparition, Melle Garcia-Fogel a donné le ton de son jeu : un pantin désarticulé, une voix caverneuse au débit haché, des déhanchements outrés...Plus de sobriété et de dignité n'auraient pas nui au personnage de Phèdre au lieu de ses écarts de jambes lascifs pour bien faire entrer dans la tête du public combien son désir pour Hippolyte reste inassouvi (scènes X?). Pour d'autres actrices qui ont campé le personnage, le tourment de la culpabilité, n'a pas empêché de garder la tête haute, Phèdre étant de noble lignée. Pour moi, Melle Garcia-Fogel ne fait passer aucun sentiment, aucune émotion au public (je l'ai surprise à la fin d'une scène grimacer en se tordant la bouche), incapable d'incarner son personnage tout comme le clin d'oeil à Barbara, dont elle est loin d'avoir le talent et la réserve. Le mauvais jeu de cette comédienne fait de l'ombre à l'ensemble des acteurs malgré que tous lui soient bien supérieurs. De grâce, monsieur Rauck canalisez mieux cette hystérique dans le sens du terme originel freudien ou renvoyez la à la danse et à la chanson : l'Araignée de l'Eternel est davantage son domaine. Nawal Delanoë »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?