Anciennement à l’affiche

Disgrâce

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Colline (Théâtre National) Paris | du 03 novembre au 03 décembre 2016 | Durée : 2h20 environ
CONTEMPORAIN, Afrique du Sud

Spectacle terminé depuis le 03 décembre 2016

 

Cécile Coustillac

  • Formation

Avant qu’elle intègre l’École du TNS (groupe XXXIII) en 1999, elle suit la formation théâtrale des Ateliers du Sapajou et joue dans 2 Iphigénie de Racine et Michel Azama mis en scène par Arnaud Meunier (1999), dans un spectacle pour enfants (Grumeau au pays de contes avec la Compagnie Bawazaka) et dans un spectacle chanté de rue (Les Eclipses totales).

A l’Ecole du TNS, elle travaille jusqu'en 2002 avec de nombreux intervenants dont : Etienne Pommeret, Antoine Caubet, Michel Cerda, Jean-François Peyret, Ludovic Lagarde, Yann-Joël Collin, Stéphane Braunschweig, Luc-Antoine Diquéro, Marie-Christine Orry, Marc Proulx, Françoise Rondeleux…

  • Au théâtre

L'enfant rêve d'Hanokh Levin, m.e.s. Stéphane Braunschweig
Vêtir ceux qui sont nus de Luigi Pirandello, m.e.s. Stéphane Braunschweig
Les trois soeurs des Tchekhov, m.e.s. Stéphane Braunschweig
Pylade de Pier Paolo Pasolini , m.e.s. Arnaud Meunier
Le Cyclope, opéra de Betsy Jolas, texte d’Euripide, m.e.s. Arnaud Meunier
Wofor haben Sie Angst ?, performances et spectacle, m.e.s. Elsa Hourcade et Benjamin Dupas
Violences-Reconstitution de Didier-Georges Gabily, m.e.s. Yann-Joël Collin
Sans faim de et m.e.s. Hubert Colas
Dom Juan revient de guerre d’Ödon von Horvath, m.e.s. Sylvain Maurice
Des Utopies de et m.e.s Oriza Hirata, Amir Reza Koohestani et Sylvain Maurice
La guerre n'a pas un visage de femme de Svetlana Alexievitch, m.e.s. Stéphanie Loïk
Les cercueils de zinc de Svetlana Alexievitch, m.e.s. Stéphanie Loïk
Combat de nègre et de chiens de B.M Koltès, m.e.s. Michael Thalheimer

Elle participe à plusieurs lectures publiques dont celles de Martin Crimp et Mark Ravenhill dirigées par Hubert Colas et Sébastien Eveno pour la Semaine anglaise à Montevidéo (Marseille 2004) et des lectures dans le cadre de La Mousson d’hiver dirugées par Michel Didym, Laurent Vacher et Véronique Belgarde.

Elle enregistre également pour France Culture : Les Derniers jours de l’humanité de Karl Kraus, sous la direction d’Enzo Cormann et Jacques Taroni, et Le groupe 33 refait le vol au-dessus de l’océan de W. Benjamin d’après Brecht, sous la direction de Jean-François Peyret et Jacques Taroni.

" Frêle et butée, glacée mais à vif, Cécile Coustillac est une somnambule à la volonté de fer qui tire la pièce du mélodrame vers la tragédie, renvoyant aux spectateurs un désarroi qui rejoint celui de l'auteur ", René Solis, Libération, le 7 janvier 2006.

Avis du public : Cécile Coustillac

1 Avis

1 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
  • 1
    2
    3
    4
    5
    Par

    JEAN LUC D. 11 mars 2016

    GRETRUD EPOUSTOUFLANTE »
    Avez-vous trouvé cet avis utile ?