Cécile Beaudoux

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

La Dame Blanche jusqu'à 40% de réduction

1
2
3
4
5
  • 148 avis
Théâtre de la Renaissance Paris | du 14 septembre 2017 au 06 janvier 2018
CONTEMPORAIN, Coups de coeur
RESERVER

À partir de 16 € au lieu de 18 €

 

Anciennement à l’affiche

La Dame Blanche

1
2
3
4
5
  • 148 avis
Théâtre de la Renaissance Paris | du 23 septembre 2016 au 06 mai 2017
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 06 mai 2017

 

Cécile Beaudoux

Une Licence de Lettres Classiques en poche, Cécile Beaudoux vient naturellement au théâtre, après une expérience dans un collectif de lecture à voix haute « Les Livreurs », où elle décide d'aller plus loin pour incarner les textes et pousse les portes du théâtre.

Elle se forme au départ à l'Ecole des Enfants Terribles, où elle travaille notamment avec Michel Lopez en improvisation théâtrale, puis dans le désir d'élargir sa palette, elle intègre l'Ecole de Comédie Musicale de Paris, où elle pratique le théâtre, le chant et la danse ; là ce sera le point de départ d'une collaboration avec le metteur en scène Ned Grujic.

En parallèle à sa formation, elle commence à jouer dans des spectacles musicaux jeune public, notamment dans une adaptation des Malheurs de Sophie, mis en scène par Virginie Aguzzoli, à la Comédie St-Michel et au Théâtre Marsoulan en 2012 et 2013 ; également en 2013, dans Le Business pour les Nuls, comédie musicale des années 60 adaptée en français par Guillaume Bouchède, au Théâtre des Variétés.

Au théâtre, Cécile travaille, entre autres, avec une jeune auteure et metteur en scène, Stéphanie Giron, qui a écrit une pièce sur l'affaire des Possédées de Loudun, où elle incarne une Ursuline possédée, au festival off d'Avignon en 2012 et dernièrement pour les Journées du Patrimoine à St-Denis. Et à l'occasion du dernier Printemps des Poètes, elle a joué Eclat(s), une adaptation d'un recueil poétique de Stéphanie Giron.

Elle vient de participer à la création d'une pièce de théâtre gestuel Moi, myself and ich sur la tête, le coeur et le corps. Elle a également repris la pratique de la harpe celtique, qu'elle aimerait mettre sur scène un jour dans une forme en gestation, et vient de démarrer le lindy hop, danse swing des années 30.

Avis du public : Cécile Beaudoux

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire