Actuellement à l’affiche : Bertolt Brecht

La résistible ascension d'Arturo Ui

1
2
3
4
5
  • 11 avis
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Montigny-le-Bretonneux | du 07 au 10 décembre 2016 | Durée : 2h30
CONTEMPORAIN, Tête d'affiche

Spectacle complet

 

Prochainement à l’affiche

L’Opéra de quat’sous jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Jean Arp Clamart | du 13 au 17 décembre 2016
CONTEMPORAIN, Jazz, blues & gospel, Marionnette
RESERVER

À partir de 15,50 €

Baal jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Colline (Théâtre National) Paris | du 20 avril au 20 mai 2017
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

La résistible ascension d'Arturo Ui

1
2
3
4
5
  • 11 avis
Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux Sceaux | du 10 au 27 novembre 2016 | Durée : 2h30
CONTEMPORAIN, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 27 novembre 2016

 

Bertolt Brecht

Auteur dramatique, poète lyrique, narrateur et cinéaste, théoricien de l’art et metteur en scène, né à Augsbourg en Bavière le 10 février 1898 dans une famille bourgeoise. Son père est employé dans une fabrique de papier dont il prend la direction en 1914. A quinze ans, Brecht publie sous le pseudonyme de Bertold Eugen sa première pièce, La Bible, dans la revue du lycée d’Augsbourg.

1916 : Entreprend des études de médecine à l’université de Munich.

1918 : Mobilisé comme infirmier à Augsbourg.

1918-1922 : Fréquente les cercles littéraires et artistiques munichois et collabore avec Karl Valentin. Baal, Tambours dans la nuit (version remaniée du Spartakus de 1919), Dans la jungle des villes. Brecht se voit décerner le prestigieux prix Kleist. Peu qprès, il est engagé comme dramaturge aux Kammerspiele de Munich.

1924 : S’installe définitivement à Berlin où il devient dramaturge auprès du Deutsches Theater de Max Reinhardt. Rencontre d’Hélène Weigel.

1926 : Rencontre avec le dessinateur Georges Grosz. Création de La noce (la première publication, posthume, date de 1961).

1927 : Début de la collaboration avec le metteur en scène Erwin Piscator (notamment à partir du Brave soldat Chveïk).

1928 : Découverte de l’œuvre de Marx et élaboration progressive de la théorie du théâtre épique. L’Opéra de quat’sous, dont Kurt Weill signe la musique, lui vaut une
célébrité internationale. Jusqu’en 1932, Brecht multiplie les oeuvres didactiques et engagées, parfois destinées à des troupes d’amateurs (écoliers ou ouvriers) auxquels se joignent à l’occasion des comédiens professionnels.

1929 : Il épouse Hélène Weigel.

1932 : La Mère d’après Gorki, Sainte Jeanne des abattoirs.

1933 : Hitler devenu chancelier, Brecht décide, comme beaucoup, de s’exiler. Déchu de la nationalité allemande, il vivra successivement à Prague, Zurich, Copenhague puis en Finlande (1939). Ses œuvres sont interdites et brûlées par les nazis. Il poursuit son oeuvre de théoricien, de poète, de militant et de dramaturge, composant environ deux pièces par an. Ses oeuvres ne sont que très peu jouées.

1938-1939 : La Vie de Galilée (première version) ; La Bonne âme de Se-Tchouan  ; Mère courage et ses enfants.

1940-1945 : Quitte la Finlande et s’installe aux Etats-Unis (à Santa Monica près de Hollywood). Maître Puntila et son valet Matti (1940) ; La Résistible Ascension d’Arturo Ui (1941) ; Le Cercle de craie caucasien (1944). Divers travaux cinématographiques avec Fritz Lang. Rencontres avec Charles Laughton, début du travail sur Galilée et rédaction de la seconde version (américaine) : Galileo ; Laughton en donne lecture à Brecht et à ses familiers (1944-1945).

1947 : Voit et admire Monsieur Verdoux de Charlie Chaplin. Première de Galileo en anglais, mise en scène de Joseph Losey, avec Charles Laughton. Il comparait devant la Commission d’enquête du Congrès sur les activités antiaméricaines (institution clé du maccarthysme), à Washington. Quitte les Etats-Unis pour la Suisse, à Zurich.

1948 : Envisage un moment de s’installer en Autriche et se rend finalement à Berlin-Est. Petit Organon pour le théâtre.

1949-1953 : Fondation par Brecht et Hélène Weigel du Berliner Ensemble. Relations contradictoires avec le gouvernement est-allemand. Vitrine du régime, le Berliner Ensemble travaille suivant une esthétique opposée à celle du réalisme socialiste. Mise au point d’une nouvelle version (allemande) de Galilée. Metteur en scène de ses propres pièces, pédagogue, animateur de troupe, sa réputation internationale ne cesse de croître.

1954 : Le Berliner Ensemble à Paris au Festival International de Théâtre (Mère courage et La Cruche cassée de Kleist).

1955-1956 : Publication de la troisième version de Galilée : trois mois de répétition avec le Berliner Ensemble au Théâtre Am Schiffbauerdamm.

Brecht meurt d’un infarctus le 14 août 1956 à Berlin-Est. Bertolt Brecht est inhumé dans le cimetière de la Dorotheenstadt, qu’il pouvait voir de sa fenêtre, sur un emplacement qu’il avait lui-même choisi, non loin de la tombe de Hegel.

1957 : Création de La Vie de Galilée par le Berliner Ensemble dans une mise en scène de Erich Egel.

Avis du public : Bertolt Brecht

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire