Bakary Sangaré

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Bakary Sangaré

Roméo et Juliette

1
2
3
4
5
  • 58 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu Paris | du 30 septembre 2016 au 01 février 2017 | Durée : 2h40 avec entracte
CLASSIQUE, Coups de coeur, Tragédie
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Prochainement à l’affiche

La règle du jeu

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu Paris | du 04 février au 15 juin 2017
CONTEMPORAIN, Sélection Evénement
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Un chapeau de paille d'Italie

1
2
3
4
5
  • 43 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu Paris | du 31 mai au 24 juillet 2016 | Durée : 2h30 avec entracte
COMEDIE & BOULEVARD, CLASSIQUE, A ne pas manquer, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 24 juillet 2016

 

Bakary Sangaré

Connu pour être l’un des comédiens fétiches de Peter Brook, Bakary Sangaré découvre le théâtre dans son pays natal, le Mali. Son enfance, dans le minuscule village de Bafina, est baignée de contes traditionnels qui lui font, selon ses propres mots, “l’oreille aux histoires”. Contre l’avis de son père qui le souhaiterait vétérinaire, ses maîtres l’inscrivent à l’Institut National des Arts de Bamako, une institution à mi-chemin entre le conservatoire et les beaux-arts. Son professeur d’art dramatique, Philippe Dauchez, décèle très vite chez lui un fort potentiel et lui décroche une bourse d’études.

Direction Paris et la rue Blanche (ENSATT), dont il pousse la porte en 1986. Dès sa sortie de l’école, les aventures théâtrales s’enchaînent. Repéré par Peter Brook, il intègre, à la dernière minute, la troupe du “Mahabharata” et continue avec des petits rôles, notamment dans “Carmen”. C’est en 1991, dans “La Tempête” de Shakespeare, qu’il décroche son premier grand rôle, celui d’Ariel.

1992 fait également date dans le parcours de Bakary Sangaré. C’est en effet l’année où il parvient à convaincre Gabriel Garran, qui lui a fait jouer le dictateur dans “Le Destin glorieux du maréchal Nnikon Nniku, prince qu’on sort”, de travailler ensemble sur un texte qu’il affectionne depuis toujours : le “Cahier d’un retour au pays natal” d’Aimé Césaire.

Son interprétation, superbe, est ovationnée par la critique. Depuis, Bakary restait nostalgique d’un grand moment, où “la vérité, c’est l’os dur à entendre”. Avec “La Prochaine Fois, le feu”, il s’embarque de nouveau dans un projet militant qu’il donne à entendre pour la première fois au Théâtre des Halles, dans le cadre du festival off d’Avignon 99. Quelques mois plus tard, aux côtés de Marianne Jean-Baptiste, Sotigui Kouyate et Marco Prince, il retrouve Peter Brook pour “Le Costume”, où il campe avec justesse Philémon, mari trompé qui par dépit joue un mauvais tour à sa femme. Le directeur des Bouffes du Nord lui propose de donner parallèlement à entendre le texte de Baldwin. Il en sera de même au Théâtre Vidy-Lausanne.

Entré à la Comédie-Française le 1er septembre 2002, Bakary Sangaré a interprété dernièrement l’Aubergiste dans Les Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare, mis en scène par Andrés Lima, Titus dans Bérénice de Racine, mise en scène, dispositif scénique et chorégraphique de Faustin Linyekula, Carise dans La Dispute de Marivaux, mise en scène par Muriel Mayette, Diomède dans Penthésilée de Kleist, mis en scène par Jean Liermier, Bartholo dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, mis en scène par Christophe Rauck, le Grand Parachutiste noir dans Le Retour au désert de Bernard-Marie Koltès, mis en scène par Muriel Mayette, le Lion dans Fables de La Fontaine mis en scène par Robert Wilson, Orgon dans Le Tartuffe de Molière, mis en scène par Marcel Bozonnet, Papa dans Papa doit manger de Marie NDiaye, mis en scène par André Engel, Antoine Vitez dans Conversations avec Antoine Vitez d’Émile Copfermann, mis en scène par Daniel Soulier.

Lors de la saison 2013/2014 de la Comédie-Française, il joue dans Othello de Shakespeare, m.e.s Léonie Simage, Vieux Colombier et dans Lampedusa Snow, de et m.e.s. Lina Prosa.

Avis du public : Bakary Sangaré

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire