Aurélien Zouki

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Paysages de nos larmes jusqu'à 53% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Le Tarmac Paris | du 23 au 25 mars 2017 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Marionnette
RESERVER

À partir de 18 € , 13,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Arabiyetna, La Famille tombola

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Grand Parquet Paris | du 12 au 27 janvier 2008
JEUNE PUBLIC

Spectacle terminé depuis le 27 janvier 2008

 

Aurélien Zouki

Formé à l’Ecole Claude Mathieu à Paris, il travaille entre 1998 et 2003 avec Gilles Zaeppfel, metteur en scène et directeur de l’Atelier du Plateau (Paris), dans deux de ses créations, Hommage au Grand Théâtre à Beyrouth, et Mur-murs à Paris. Il participe et organise plusieurs lectures et ateliers pour enfants à l’Atelier du Plateau.

En 2003, il joue La Mouette de Tchekhov, mise en scène de Jean Bellorini, au Théâtre du Soleil.

En 2005, il rencontre Bruno Thircuir, et joue dans son spectacle Juliette Je Zajebala Romeo, pour une tournée de cinq mois à Sarajevo, Prague, Lyon, Annecy, Grenoble.

Ayant grandi au Liban, il est témoin des espoirs et des désillusions de la reconstruction du pays. Il choisit d’y être actif à travers les outils de la scène, moyen de porter une parole, celle de sa génération, au milieu du vacarme de la complexité libanaise.

Il anime en 2001 un atelier pour enfants dans le camp de réfugiés palestiniens d’Ain El Heloué avec Eric Deniaud, et des stages de théâtre pour adolescents en 2000 et en 2001, qui donnent lieu à deux spectacles Don Quichotte et Cri de Nuit, dont il est assistant à la mise en scène.

En 2004, il crée avec Rima Maroun Carte Postale, présenté au Festival Chams.

En 2004, il joue dans le spectacle mis en scène par Nathalie Garraud,  Dans le dos des villes surprises, regroupant acteurs libanais, palestiniens et français.

En 2006, il s’installe à Beyrouth et créé avec Rima Maroun et Eric Deniaud Min Wadih la Wadih  au Théâtre Estral, création co-produite et programmée par Mawsam.

Durant la guerre de juillet 2006, il fonde avec d’autres le Collectif Paix au Liban et s’implique dans l’organisation de manifestations pacifistes (rassemblement en réponse aux appels d’artistes libanais, concerts, lecture).

En 2006, il participe à la création Cuocere il mondo de la chorégraphe Raffaella Giordano, en France et en Italie.

Avis du public : Aurélien Zouki

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire