August Strindberg

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Père

1
2
3
4
5
  • 16 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu Paris | du 07 octobre au 04 décembre 2016 | Durée : 1h55
CLASSIQUE
RESERVER

À partir de 16,50 €

Danza macabra jusqu'à 13% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Athénée - Théâtre Louis Jouvet Paris | du 26 au 29 janvier 2017
CONTEMPORAIN, En langue étrangère
RESERVER

À partir de 37,50 € , 32,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Les scènes inconnues

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Laurette Théâtre Avignon Avignon | du 06 au 30 juillet 2016 | Durée : 1 heure
CLASSIQUE, En langue étrangère

Spectacle terminé depuis le 30 juillet 2016

 

August Strindberg

  • Extrait

" Cherchons désormais
À adoucir nos dernières heures ;
Car nous qui ne pouvons plus croire aux miracles,
Il nous faut agir
Et briser tout ce qui peut être brisé
Pour au moins faire le dernier voyage
Non en esclaves, mais en hommes libres ;
Et puisque nous vivons dans ce monde,
Faisons quelque chose pour lui ;
Que celui qui ne vit pas seulement pour les honneurs
Fasse son profit de ce principe :
Le mieux du plus grand nombre est le bien suprême.
J’ai dit, et je sauve mon âme ! "

August Strindberg, Extrait de Œuvres complètes, vol. 15, Éditions Norstedts, Stockholm, 1995

  • Parcours
1849 Naissance.
1892-1898 Second mariage. La crise d’Inferno.
1892 Strindberg quitte la Suède pour Berlin, où il rejoint le cercle artistique du "Zum schwarzen Ferke" en compagnie d'Edward Munch et de l’écrivain polonais Stanislaw Przybyszewski. Entre dans une crise créatrice qui durera jusqu’en 1897. S’intéresse aux sciences naturelles, à la peinture et la photographie.
1893 Épouse la journaliste autrichienne Frida Uhl. Rejoint la famille de Frida en Autriche.
1894 Peinture symboliste. Naissance de sa fille Kerstin. Quitte Frida et s’installe à Paris. La crise d’Inferno commence.
1895 Se lie à Paul Gauguin à Montparnasse. Expérimente l’alchimie. Correspond avec des occultistes et des théosophes. Conversion spirituelle. Influencé par Swedenborg.
1896 Commence la rédaction de son Journal occulte, y travaillera jusqu’en 1908.
1897 Écrit Inferno en français, récit poétique de sa conversion. La crise est terminée.
1898 Écrit les deux premières parties du Chemin de Damas, qui deviendra le point de départ du théâtre expressionniste du XXe siècle. La troisième partie sera achevée en 1904, au moment de son divorce avec l’actrice Harriet Bosse épousée en 1901. Écrit Légendes (Inferno III), poursuite de son récit autobiographique.
1912 Mort à Stockholm.
  • Œuvres principales

Théâtre :
Maître Olof (1872), Père (1887), Mademoiselle Julie (1888), Paria (1888), Créanciers (1889), Le Chemin de Damas (1898-1904), La Danse de mort (1901), Le Songe (1902), Le Pélican (1907), La Sonate des spectres (1907).

Romans, nouvelles, récits et contes :
Le Cabinet rouge (1879), Destins et visages (1882-1885), Mariés ! (Giftas I & II, 1884 & 1886), Tschandala (1889), Au bord de la vaste mer (1890), Le Couronnement de l’édifice (1906).

Autobiographies :
Histoire d’une âme (1886) : Le Fils de la servante, Fermentation, Dans la chambre rouge, L’Écrivain ; Inferno (1897), Le Plaidoyer d’un fou (1895), Légendes (Inferno III, 1898), L’Abbaye (1902), Seul (1903)

Essais :
Parmi les paysans français
(1889), Petit catéchisme à l’usage de la classe inférieure (1884-1886)

Correspondance :
Lettres à Harriet Bosse (1900-1906), Bréviaire alchimique, Lettres d’Auguste Strindberg à Jollivet-Castelot (1912)

Avis du public : August Strindberg

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire