Prochainement à l’affiche

Trio Opus 71 - Strauss, Brahms, Schoenberg jusqu'à 34% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 71 Malakoff | le 12 mai 2017 | Durée : 1h30 avec entracte
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique
RESERVER

À partir de 15,50 €

Prades aux Champs-Elysées jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 11 mars 2017
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique
RESERVER

À partir de 40 € au lieu de 46,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Récital David Fray

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 22 juin 2016
MUSIQUE & DANSE, Musique classique, Récital

Spectacle terminé depuis le 22 juin 2016

 

Arnold Schœnberg

“Si c'est de l'art, ce n'est pas pour tout le monde. Si c'est pour tout le monde, ce n'est pas de l'art. ” Arnold Schoenberg

Compositeur et peintre américain d'origine autrichienne, Arnold Schoenberg est rattaché à l'expressionnisme germanique, tant par sa musique que par son œuvre de peintre. Autodidacte et théoricien avant d'être compositeur, il fonde autour de 1900 avec plusieurs de ses élèves, notamment Alban Berg et Anton Webern, la seconde Ecole de Vienne, et écrit des œuvres qui montrent l'assimilation de la leçon de Richard Wagner et Richard Strauss (La Nuit transfigurée, 1899).

En 1912, Arnold Schoenberg met en place pour son Pierrot lunaire le Sprechgesang (chant parlé), qui sera repris par Stravinsky, Ravel ou Darius Milhaud. Maître de la musique atonale (terme qu'il refuse pour lui préférer « à douze sons »), il fonde à partir de 1923 sa composition musicale sur la notion de série.

En 1933, le compositeur doit fuir le nazisme et s'établit aux Etats-Unis, où il développe le dodécaphonisme. Il survit grâce à des mécènes.

Outre ses compositions qui révolutionnent la musique du XXe siècle, Schoenberg rédige de nombreux ouvrages, non seulement des ouvrages théoriques sur la musique (notamment le Traité d'harmonie), mais aussi des pièces de théâtre, de la poésie, ainsi qu'une correspondance abondante. Arnold Schoenberg fut également un peintre reconnu, et, à partir de 1907, commença à produire des toiles de manière intensive. En marge de l'expressionnisme allemand, ses œuvres ont un fort pouvoir expressif, tel son Autoportrait de 1910. Il exposa notamment à Munich en 1911 aux côtés des membres du Blaue Reiter, Franz Marc et Vassili Kandinsky, qui comptait parmi ses amis.

Arnold Schoenberg mourut en 1951 à Los Angeles, à l'âge de soixante-dix sept ans.

Avis du public : Arnold Schœnberg

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire