Actuellement à l’affiche : Arnaud Gidoin

Le fusible jusqu'à 24% de réduction

1
2
3
4
5
  • 44 avis
Théâtre des Bouffes Parisiens Paris | du 10 février au 10 juin 2017 | Durée : 1h30 environ
COMEDIE & BOULEVARD, Comédie sentimentale, Tête d'affiche, Vaudeville
RESERVER

À partir de 22,50 € au lieu de 23,50 €

Yann Marian - Restons amis... ou pas ! jusqu'à 39% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Le Lieu Paris | du 14 janvier au 24 juin 2017 | Durée : 1 heure
HUMOUR & CAFE THEATRE, One (wo)man show
RESERVER

À partir de 10 € au lieu de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Le fusible

1
2
3
4
5
  • 44 avis
Théâtre des Bouffes Parisiens Paris | du 16 janvier au 23 juillet 2016 | Durée : 1h30 environ
COMEDIE & BOULEVARD, Comédie sentimentale, Tête d'affiche, Vaudeville

Spectacle terminé depuis le 23 juillet 2016

 

Arnaud Gidoin

L'enfance
Les débuts sur scène et à l'écran

Il est né un 13 octobre à Boutervilliers, petit village de deux cent soixante habitants proche d'Etampes. Ses grands-parents tiennent « le » café-bar-tabac « Le Rouleau » qui laisse beaucoup de souvenirs : la musique populaire française (Sheila, Frédéric François), les bagarres matées par son solide grand-père…

Ses parents travaillent tous les deux au Centre d’Essai en Vol de la DGA à Brétigny-Sur-Orge. Son père est technicien aéronautique et maire de la commune ce qui oblige Arnaud à une certaine exemplarité.

Enfance heureuse et paradoxale entre vie rurale villageoise et aviation ; confection de maquettes d’avion, rêve de devenir pilote de chasse, vols privilégiés sur des Transal, des Hercule…

Sa scolarité à l’école primaire du village lui permet d’entrer successivement dans la peau de l’un des trois petits cochons, de Barbe Bleue, ou encore d’un personnage de la Révolution Française dans le cadre des spectacles de fin d’année.

Plus tard, bon sportif, il joue au volley-ball et évoluera en « national 3 » avec l’équipe d’Orléans ou se déroule sa scolarité secondaire. Un prof d’histoire-géo l’incite à se joindre aux cours de théâtre, il y découvre l’improvisation. A 17 ans, il écrit ses premiers sketches, inspiré par La classe, Pierre Palmade ou Albert Dupontel.

Haut de page

Libéré de l’armée, il présente à Paris son premier « one man show » au Point-Virgule, intègre en 1995 la troupe d’humoristes La bande originale et parallèlement débute à la télévision dans Les pourquoi de monsieur pourquoi sur une idée de Philippe Vandel, pendant dix semaines juste avant le journal de TF 1. En 1996, La bande originale se produit toujours à Paris au Splendid  pendant neuf mois puis à Bobino l’année suivante.

L’été de cette même année, Thierry Ardisson le choisit pour présenter Ali Baba, un jeu quotidien sur TF1 (sa meilleure expérience télé, dit-il). Un an plus tard, fin 1998, il réitère seul en scène avec Pas si simple, son deuxième spectacle mis en scène cette fois par Pascal Legitimus, d’abord au Trévise puis au Petit Palais des Glaces.

Les expériences s’enchaînent et on le retrouve sur Europe 2, quotidiennement, de 6h à 9h dans l’émission La Paillote, au théâtre dans Quand la Chine s’éveillera, sur M6 pour une émission unique (Guili Guili, Ardisson). Pendant l’été 2000, il anime le Morning de M6, puis Drôles de filles et Un jeu d’enfant.

L’année 2001 sera principalement dédiée à la création de Shakespeare le défi ! à la Comédie de Paris qu’il interprète à partir de septembre aux côtés d’Eric Metayer et de Gil Galliot.

En 2002, Shakespeare, le défi ! triomphe avec plus de deux cents trente représentations qui confirmeront son talent de comédien. A l’automne, il intègre l’équipe de Ruquier dans On a tout essayé sur France 2 avant de reprendre du service dans Shakespeare, le défi ! au Palais des Glaces.

Haut de page

Avis du public : Arnaud Gidoin

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire