Anne-Laure Liégeois

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Les Epoux

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de l'Agora - Evry Evry Cedex | du 26 au 27 janvier 2017 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, Biopic, Pièce historique
RESERVER

À partir de 12 €

Don Quichotte

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 71 Malakoff | du 29 au 31 janvier 2017 | Durée : 1 heure environ
JEUNE PUBLIC, Ados, Primaire

Spectacle complet

 

Anciennement à l’affiche

Les Epoux

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 71 Malakoff | du 02 au 06 février 2016 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, Biopic, Pièce historique

Spectacle terminé depuis le 06 février 2016

 

Anne-Laure Liégeois

  • Les débuts

Après des études de lettres anciennes et une spécialisation en étruscologie, Anne-Laure Liégeois se consacre au théâtre, non sans avoir hésité avec la photo.

Emmenée très tôt au théâtre par ses parents, elle tient en grande partie sa formation des nombreux spectacles qu'elle a pu voir, et du plaisir qu'elle y a pris, de L'Age d'Or de Mnouchkine au Lear de Chéreau en passant par la Mélodie du Malheur du Grand Magic Circus. Elle rencontre le Campagnol et ses ateliers de formation et expérimente, dès 20 ans, « scène » et « mise en scène » dans des travaux d'atelier à La Piscine (Châtenay Malabry).

A la suite de sa traduction-adaptation-lecture, à la Sorbonne, du Festin de Thyeste de Sénèque (1992), Anne-Laure Liégeois abandonne le latin-grec et l’étruscologie pour créer sa compagnie : Le Théâtre du Festin, en 1994.

  • Mises en scène

Ses spectacles sont liés entre eux par un goût profond de l'écriture et une recherche permanente sur le rapport du spectateur à la scène, sur l'acte de voir. Elle travaille en recherche d'écriture avec de nombreux auteurs : P. Kermann, Karin Serres, Yves Nilly...

1994 Le fils de Christian Rullier, avec 60 comédiens
1995 L’Augmentation de Georges Perec
1997 Labiche-Moteur !
1997 Mon Isménie d’Eugène Labiche
1998 Loterie Sanglante d’après trois textes du répertoire du Grand-Guignol
1998 Electre d’Euripide
1999 The Great Disaster de Patrick Kermann
2000-2001 La Pratique du Spectateur d'après huit articles de Bernard Dort
2001 Rang L, fauteuil 14 d’après des textes de Bernard Dort et des témoignages de spectateurs
2001-2003 Embouteillage, une création avec 20 auteurs contemporains, destinée à la rue
2003 Marguerite, reine des prés de Karin Serres
2004 Tragédie Maritime pour 2201 personnages et 3177 petites cuillères, d'après The Great Disaster de Kerman, 2004
2004 Les Effroyables, trois pièces du répertoire du Grand Guignol m.e.s. avec Didier Ruiz, Guy Pierre Couleau
2005 Le Secret de Suzanne, intermezzo en un acte, musique de Ernanno Wolf-Ferrari, livret d’Enrico Golisciani
2005 Le Téléphone ou l’Amour à trois, opéra bouffe en un acte de Gian Carlo Menotti
2005 Dom Juan ou le Festin de pierre de Molière
2006 Ça
2006 Une Médée d’après Sénèque dont elle traduit, adapte le texte et fait réécrire le Choeur par Yves Nilly
2007 Rapport aux bêtes d'après Noëlle Revaz
2007 L’Augmentation de Georges Perec
2008 Edouard II de Christopher Marlowe
2008 Rita ou le mari battu de Donizetti
2008 Un mari à la porte d'Offenbach
2009 Et l’enfant sur le loup de Pierre Notte
Débrayage de Rémi de Vos
2010 Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau à la Comédie-Française
La Duchesse de Malfi de John Webster
La (toute) petite tétralogie de Pascal Charpentier, Stéphane Collin, Jean-Paul Dessy et Raoul Lay au Théâtre de Mons - opéra
Burn, baby burn de Carine Lacroix à la Comédie-Française
2011 Les contes de Shakespeare de Mary et Charles Lamb
2012 La Place Royale de Pierre Corneille
Une puce, épargnez-la de Naomi Wallace à la Comédie-Française
2013 Macbeth de William Shakespeare

  • Divers

En 1994 elle crée sa compagnie Le Théâtre du Festin.

En janvier 2003, Anne-Laure Liégeois prend la direction du Festin, Centre Dramatique National de Montluçon - Région Auvergne.

Avis du public : Anne-Laure Liégeois

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire