Prochainement à l’affiche

4 x 11 quatre fois onze jusqu'à 49% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Commune Aubervilliers | du 08 au 19 novembre 2016
CONTEMPORAIN, Cinéma
RESERVER

À partir de 10 €

Le temps et la chambre jusqu'à 15% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Colline (Théâtre National) Paris | du 06 janvier au 03 février 2017
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

La Mer

1
2
3
4
5
  • 8 avis
Comédie-Française - Salle Richelieu Paris | du 05 mars au 15 juin 2016 | Durée : 2 heures environ
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 15 juin 2016

 

Alain Françon

Théâtre éclaté (1971-1989)
CDN de Lyon Théâtre du Huitième (1989-1992)

CDN de Savoie (1992-1996)
Théâtre National de la Colline (1997-2010)
Autres mises en scène


Metteur en scène français, Alain Françon a cofondé le Théâtre Éclaté d’Annecy en 1971, puis a dirigé le Centre dramatique national de Lyon-Théâtre du Huitième de 1989 à 1992, et le Centre dramatique national de Savoie de 1992 à 1996. Il est nommé le 12 novembre 1996 à la direction du Théâtre national de la Colline.

1972 : La Farce de Burgos création collective Christiane Cohendy, Évelyne Didi, Alain Françon, Alexandre Guini, Brigitte Lauber, André Marcon, avec la collaboration de Gisèle Halimi
L’Exception et la règle de Bertolt Brecht
1973 : Soldats d’après Carlos Reyes
La Journée d’une infirmière d’après Armand Gatti
1974 : Le Jour de la dominante de René Escudié
1975 : Les Branlefer de Heinrich Henkel
1977 : Le Nid de Franz Xaver Kroetz
1978-79 : Le Belvédère de Ödön von Horváth
Français encore un effort si vous voulez être républicains de Donatien-Alphonse-François de Sade
1979-80 : Les Travaux et les jours de Michel Vinaver
1980 : Un ou deux sourires par jour d’Antoine Gallien
1981 : La Double inconstance de Marivaux
1982 : Le Pélican d’August Strindberg
1983 : Toute ma machine était dans un désordre inconcevable de Jean-Jacques Rousseau
1984 : Long voyage vers la nuit d’Eugene O’Neill
Noises d’Enzo Cormann
1985 : Mes souvenirs d’après Herculine Abel Barbin
Je songe au vieux soleil d’après William Faulkner
1986-87 : Les Voisins de Michel Vinaver
1987 : Hedda Gabler de Henrik Ibsen
Une lune pour les déshérités d’Eugene O’Neill
1988 : Palais Mascotte d’Enzo Cormann
Tir et Lir de Marie Redonnet
1989 : Mobie Diq de Marie Redonnet

Haut de page

1990 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau
Hedda Gabler de Henrik Ibsen
1991 : Britannicus de Jean Racine
La Vie parisienne de Jacques Offenbach
1992 : Saute, Marquis de Georges Feydeau

Haut de page

1992 : La Compagnie des hommes d’Edward Bond

Cette première version de La Compagnie des hommes, présentée au Théâtre de la Ville à Paris, et qui se poursuivra en 1994, avec la création au Festival d’Avignon de la trilogie des Pièces de guerre, marque le début d'une fructueuse collaboration avec le romancier Edward Bond. Suivront les mises en scène de Café (2000), Le Crime du XXIe siècle (2001), Si ce n’est toi (2003), Chaise (2006), Naître (2006).

1993 : La Remise de Roger Planchon
1994 : Pièces de guerre trilogie d’Edward Bond
1995 : Celle-là de Daniel Danis
La Mouette d’Anton Tchekhov
1996 : Édouard II de Christopher Marlowe

Haut de page

Au Théâtre national de la Colline, il réaffirme son attachement à présenter des oeuvres du théâtre moderne et contemporain : Anton Tchekhov, Henrik Ibsen, Ödön von Horváth, Bertolt Brecht, Georg Kaiser, Hans Henny Jahnn, August Strindberg aux côtés d’Heiner Müller, Edward Bond, Michel Vinaver, Eugène Durif, François Bon, Oliver Cadiot, Daniel Danis, Valère Novarina, Roland Fichet, Enzo Cormann, Didier-Georges Gabily, Hubert Colas, Gildas Milin, Toni Negri, Jean-Luc Lagarce parmi bien d’autres. D’un tournant de siècle à l’autre, le questionnement demeure sous-tendu par une volonté d’« arracher un bout de sens au chaos du monde » et une exigence centrée sur la place première de l’auteur dans le processus de la création dramatique.

1997 : Les Petites Heures d’Eugène Durif
Dans la compagnie des hommes
d’Edward Bond (nouvelle version)
1999 : Les Huissiers de Michel Vinaver
King de Michel Vinaver
Le Chant du Dire-Dire de Daniel Danis
2000 : Café d’Edward Bond
2001 : Le Crime du XXIe siècle d’Edward Bond
Visage de feu de Marius von Mayenburg
2002 : Les Voisins de Michel Vinaver (nouvelle version)
Skinner de Michel Deutsch
2003 : Petit Eyolf de Henrik Ibsen
Si ce n’est toi d’Edward Bond
2004 : Katarakt de Rainald Goetz
Petit Eyolf de Henrik Ibsen (reprise)
Ivanov d’Anton Tchekhov
2005 : Si ce n’est toi d’Edward Bond (reprise)
e de Daniel Danis
Le Chant du cygne d'Anton Tchekhov
Platonov d'Anton Tchekhov
2006 : Chaise d'Edward Bond et Naître de Edward Bond
2008 : Le Dépeupleur de Samuel Beckett
2009 : La Cerisaie d'Anton Tchekhov (Molière 2010 du metteur en scène)

Haut de page

1983 : L’Ordinaire de Michel Vinaver (Théâtre national de Chaillot)
1984 : La Waldstein de Jacques-Pierre Amette (Théâtre Ouvert)
1986 : Le Menteur de Pierre Corneille (Comédie Française)
1989 : La Voix humaine, tragédie lyrique de Francis Poulenc, livret de Jean Cocteau (Théâtre musical de Paris, Châtelet)
1993 : Le Canard sauvage de Henrik Ibsen (Comédie Française)
1996 : Le Long voyage du jour à la nuit d’Eugene O’Neill (Comédie-Française)
1998 : La Cerisaie d’Anton Tchekhov (Comédie Française)
1999 : Mais aussi autre chose d’après Les Autres, Sujet Angot et L’Inceste de Christine Angot (lecture à Théâtre Ouvert, Musée Calvet, Festival d’Avignon enregistrement pour France Culture)
2010 : Les Trois Sœurs d'Anton Tchekhov (Comédie-Française)
Extinction de Thomas Bernhard - Théâtre de la Madeleine
Du mariage au divorce de Georges Feydeau - Marigny
On purge bébé de Georges Feydeau
Feu la mère de madame de Georges Feydeau
Léonie est en avance ou le mal joli de Georges Feydeau
Mais n’te promène donc pas toute nue ! de Georges Feydeau
2011 : Fin de Partie de Beckett - Théâtre de la Madeleine
2012 : La Trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni, Théâtre provisoire au Palais-Royal, Comédie-Française, 11 janvier 2012
Oncle Vania d'Anton Tchekhov, Théâtre Nanterre-Amandiers, 9 mars 2012
2013 : Solness le constructeur, de Henrik Ibsen
2014 Les Gens d'Edward Bond

En janvier 2010, il quitte le Théâtre national de la Colline et crée Le Théâtre des nuages de neige.

Haut de page

Avis du public : Alain Françon

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire